Semis des couverts végétaux

7 août 2019

Améliorer la santé de nos sols pour favoriser celle de nos vignes

Nous avons réalisé nos semis de couverts végétaux début Août. Nous croisons les doigts pour qu’il pleuve suffisamment maintenant, et obtenir ainsi de bonnes levées !

Ainsi nous avons mélangé 8 espèces ou variétés différentes : des vesces, du trèfle incarnat, de l’avoine brésilienne, de l’escourgeon, des fèveroles, du radis fourrager, du radis chinois, du fenugrec. Nous avons produit nous-même sur notre ferme les semences de vesces, d’avoine, d’escourgeon et de féveroles.

Ces plantes vont se développer plus ou moins rapidement. Ce sont toutes des plantes annuelles : une fois qu’elles ont germées, elle grandissent, fleurissent, montent à graine, et meurent, le tout sur une année. Certaines vont geler cet hiver, les autres termineront leur cycle au plus tard l’été prochain.

L’objectif des semis de couverts végétaux dans les vignes sont les suivants :

  • produire le plus possible de biomasse, pour venir enrichir le sol en matière organique quand les plantes seront mortes
  • fixer l’azote de l’air grâce aux légumineuses, pour le restituer au sol
  • améliorer la structure du sol et la porosité du sol, grâce aux racines de ces plantes
  • retenir la terre et éviter le ravinage en cas de fortes pluies en particulier l’hiver
  • étouffer les herbes qui poussent naturellement mais qui ne nous intéressent pas (chardons, liserons …)
  • réaliser un paillage pour l’été prochain (avec les débris des plantes mortes), afin de limiter là encore le ravinage et maintenir l’humidité du sol.

Ces objectifs ne seront atteints que si les plantes se développent correctement et en grand nombre.

On va suivre cela de près !

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur l’intérêt des semis de couverts végétaux en viticulture … je vous propose de lire cette interview de Konrad Schreiber, agronome et formateur au sein de l’organisme « Ver de Terre Production ».